Sophie Galitzine : maman, convertie et comédienne-danseuse

ARTICLE | 09/02/2018 | Numéro 2092 | Par Luc Adrian
1 commentaire | Imprimer | Classer
Sophie Galitzine

Sophie Galitzine et Luc Adrian

 ©L.ADRIAN

MAGAZINE – Art-thérapeute, danseuse et comédienne, cette jeune maman joue un spectacle inspiré par une foi retrouvée.

Ça rime bien. Galitzine rime avec Gagarine, le Russe qui ne rencontra pas Dieu dans le « paradis » de l’espace, et Soljenitsyne, le Russe qui rencontra Dieu dans l’enfer du Goulag. Sophie Galitzine, 39 ans, est d’origine russe. Cette blonde lumineuse conte sa conversion dans un spectacle gracieux et audacieux qu’elle interprète au théâtre Essaion : Je danserai pour toi .

Lhistoire ? Louison, comédienne parisienne, enchaîne les amoureux et ne croit pas en Dieu. Jusqu’au jour où elle se convertit et entre au monastère... Louison est le double de Sophie. Sur l’affiche de ce « God woman show », la danseuse lève une main vers le ciel. Elle tient un chapelet qu’elle secoue comme la corde d’une cloche. « Le théâtre Essaion a été surpris : parler du Christ n’est pas très sexy ! » Essaion lui permit d’essayer, et ne l’a pas regretté.

Mais danser pour qui, au fait ? Qui est ce « toi » de l’affiche ? Dieu, son père, son mari ? « Les trois, répond Sophie. La mort de mon père, en 2005, a été un tournant dans ma vie. Je le voyais rarement – mes parents étaient divorcés –, mais il me fascinait. Je me suis beaucoup rapproché de lui durant les cinq mois du cancer foudroyant qui allait l’abattre. Je me suis rapproché de Dieu aussi... »

Elle évoque à mi-voix, pour ne pas éveiller Paul, 4 mois, et Zita, 2 ans, qui font la sieste, son retour à la foi, après le chamanisme et l’hindouisme, grâce à l’orthodoxie – son coin prière est orné d’icônes et de luminaires –, puis les retrouvailles avec l’Église catholique de son baptême. « De par mon métier, je suis très sensible au corps, ce “temple de l’Esprit”, d’autant plus que je l’ai “quitté” durant de nombreuses années. Je ne peux être que chrétienne : c’est la seule religion qui ose prétendre que Dieu s’est fait corps. L’orthodoxie prend davantage en compte sa dimension physique dans la liturgie ; l’Église catholique a beaucoup exploré le mystère de l’Incarnation au niveau théologique. »

Danse avec les fous ? L’art-thérapeute trouve avec son métier et ce spectacle une cohérence entre le besoin d’aider son prochain, celui d’exprimer sa foi et le désir de pacifier une sensibilité parfois trop vive : « Il me fallait absolument créer avec ce qui débordait de ma vie personnelle. »

Certes, une danseuse est experte en grand écart, mais Sophie Galitzine ne cache pas qu’elle peine à jongler entre son métier, ses représentations, son mari, ses deux jeunes enfants, et les mille entrechats de l’existence. « Le “métier” de mère est d’une beauté magnifique, dit-elle, mais il exige une abnégation qui n’est saluée d’aucune reconnaissance. »

Le chapelet qu’elle brandit sur l’affiche est posé sur la table basse de son appartement parisien, refuge haut perché baigné de ciel. À côté de ce « collier » de coton noir est posé un livre d’art. Sa couverture est ornée du tableau de Turner Tempête en mer. Il représente l’œil ténébreux d’un cyclone, dont la pupille s’illumine. Sophie Galitzine, slave jusqu’au bout des cils, cherche dans la prière le remède à la tempête du cœur. Elle se réfugie souvent à Saint-Gervais, non loin. Cette grande église lui rappelle, en outre, de bons souvenirs : « Durant une messe dominicale, j’ai croisé un homme. Il allait communier. Nous nous sommes retrouvés plus tard dans un groupe de prière. Il est devenu mon mari, et nous communions pour la vie. » De l’importance d’aller communier...

Les « maîtres » qui la guident :

Le Christ Jésus, pour le Cœur et le feu.
La Vierge Marie, pour l’humilité et la force.
Etty Hillesum , pour être descendue si bas dans les profondeurs de la joie et de la foi.
Saint Séraphin de Sarov, pour son enseignement sur la puissance de l’Esprit Saint.
Jean Vanier, pour incarner si bien l’amour, l’accueil de l’autre sans condition.

Luc Adrian

Mots Clés :

Ajouter un commentaire

Merci de vous identifier ou de créer un compte avant de poster un commentaire.

Vos commentaires ( 1 )

  1. Emmanuel C. Le 21/02/2018 à 09:52 Signaler pour abus
    Superbe témoignage, Sophie ! Bravo, on t'encourage...
    A quand une tournée en province, et pourquoi pas à l'étranger ?
    Régine

Sur le même thème

Pour aller plus loin

Livres

Films

Bonnes adresses

  • La maison islamo-chrétienne

    La maison islamo-chrétienne
    • Actuellement 2 sur 5 étoiles
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5

    Construire la maison où le musulman et le chrétien refont leurs forces pour que surgissent la justice et la paix.

  • Groupe d'Amitié Islamo-Chrétienne

    Groupe d'Amitié Islamo-Chrétienne
    • Actuellement 1,5 sur 5 étoiles
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5

    Constitué de croyants, chrétiens et musulmans, le Groupe d'Amitié Islamo-Chrétienne s'est donné pour mission de contribuer au développement d'une meilleure connaissance mutuelle des...

    1