Bretagne : quand les chrétiens reparlent « brezhoneg »

ARTICLE | 13/12/2017 | Numéro 2083 | Par Pierre Jova
Commenter | Imprimer | Classer

Après avoir délaissé le terrain, des prêtres et des laïcs cherchent à bâtir des ponts entre l’Église et le mouvement culturel breton. Une nouvelle évangélisation portée en particulier par le diocèse de Vannes.

À la lisière des montagnes Noires, le centre spirituel Ti Mamm Doué (« la maison de la mère de Dieu ») de Cléguérec (Morbihan) accueille ce matin une récollection dédiée aux cantiques de l’Avent... en breton. Autour du Père Ivan Brient, vicaire général du diocèse de Vannes, des anciens, qui ont appris à dire « Mammig » avant « Maman », des militants de la culture bretonne... et une religieuse tahitienne, désireuse d’apprendre le breton ! Le petit groupe fredonne de vieux cantiques, avec une joie communicative. « Notre culture n’est pas que folklorique, il s’agit de redécouvrir la foi à travers elle », estime Benead, en costume traditionnel. Raymond et Brigitte, venus de Rostrenen (Côtes-d’Armor), témoignent de leur retour à l’Église grâce au centre spirituel de Minihi-Levenez, en Finistère, qui propose des offices en breton : « En retrouvant nos chants, nous avons découvert une autre manière de prier. »La session de Ti Mamm Doué symbolise une nouvelle donne pastorale. Jadis, l’Église catholique et la minorité protestante chérissaient le breton. L’hymne Bro gozh ma zadoù (« Vieux pays de mes pères ») s’inspire d’un cantique écrit en 1895 par un pasteur évangélique gallois, William Jenkyn Jones, missionnaire dans le Finistère. Puis, vint le paradoxe des années 1970 : à l’exception des pardons, très populaires, l’Église délaissa la culture locale, tandis qu’un renouveau régionaliste s’en emparait. Un gouffre s’est donc creusé entre le catholicisme et l’Emsav (édification), nom informel du mouvement culturel breton, ancré à gauche, partisan d’une Bretagne « réunifiée » avec Nantes, et adepte des écoles Diwan, bilingues et laïques. « Les liens ne sont pas totalement rompus : on voit les mêmes personnes aller à la Fête de l’Humanité et se rendre aux pardons. Il y a un fond chrétien qui ne demande qu’à être réveillé », insiste Eflamm Caouissin, directeur de publication du site catholique breton Ar Gedour. Il fait partie d’un noyau de prêtres et de laïcs qui veulent s’appuyer sur la culture pour réévangéliser la Bretagne, en n’oubliant pas cette fois les 180 000 « bretonnants » (sur 4 millions d’habitants). Après avoir relancé, en 1994, le pèlerinage du Tro Breiz, ils s’apprêtent à publier un missel en breton reconnu par Rome.

Je souhaite poursuivre la lecture de cet article !

Si vous êtes déjà abonné à l'édition papier de Famille Chrétienne, la lecture de cet article est gratuite ! Pour cela, identifiez-vous avec votre compte famillechretienne.fr

Vous ne possédez pas encore de compte famillechretienne.fr ? Créez-le !

Vous avez oublié votre mot de passe ? Cliquez-ici

Mots Clés :

La rédaction vous conseille

Ajouter un commentaire

Merci de vous identifier ou de créer un compte avant de poster un commentaire.

Sur le même thème

Pour aller plus loin

Livres

  • Annotations : 1988-2014

    Écrites entre 1988 et 2014, ces Annotations sont des pensées, des prières, des poèmes, des cris du cœur... Ce sont les pages du journal intime d'un homme, Kiko. Il est l'initiateur, avec Carmen...

  • Le Manteau rouge

    Il est un pays riche de ses récoltes de garance, une plante qui permet de teinter les étoffes de rouge. Tous les ans, en hiver, une cohorte d’hommes vient du Grand Nord pour travailler ce...

Films

  • Souffler plus fort que la mer

    Souffler plus fort que la mer
    • Actuellement 5 sur 5 étoiles
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5

    L’exercice du premier film est souvent périlleux. Marine Place le réussit avec brio et narre l’histoire d'ouvriers étouffés par la crise, avec pudeur et sensibilité. Aidée par son passé de...

  • Astérix chez les Bretons

    Astérix chez les Bretons
    • Actuellement 5 sur 5 étoiles
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5

    Suivant fidèlement l?album du même nom, ce qui permet le plaisir de la redécouverte, le dessin animé est remarquablement conçu, avec une réalisation inventive et audacieuse.

    1

Bonnes adresses

  • Ti Mamm Doué

    Ti Mamm Doué
    • Actuellement 3 sur 5 étoiles
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5

    Centre spirituel situé au coeur de la Bretagne, à 8 kilomètres de Pontivy. Son cadre, une belle nature environnante et un parc de 15 hectares, permettent à ceux qui y séjournent de rencontrer...

    2
  • Univia Plus

    Univia Plus
    • Actuellement 2,5 sur 5 étoiles
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5

    Echanges linguistiques : Espagne, Irlande, Australie, Grande-Bretagne.. Voyages scolaires en juin : spécial classe de seconde.